heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Paris : 3 bonnes raisons d’aller voir le nouveau spectacle du Crazy Horse


Créé en 1951, le Crazy Horse est l’un des cabarets emblématiques de Paris. Après des mois de fermeture forcée, notamment à cause des différents confinements, il rouvre ses portes avec un nouveau spectacle. Une ode à la beauté du corps féminin, le temps d’un show au modernisme déconcertant.

Pour son 70e anniversaire, le Crazy Horse revient avec ce spectacle baptisé «Totally Crazy !» mis en scène par le danseur et chorégraphe Stéphane Jarny, qui se décline en 20 revues et dure environ 1h30. Voici 3 bonnes raisons d’aller le voir.

Un spectacle son et lumière unique

Tout le show repose sur une parfaite alchimie entre les jeux de lumière et les corps dénudés. Un spectacle érotique tout en pudeur, qui ne va jamais trop loin, puisque les corps sont systématiquement habillés par la projection de motifs de dentelle, de soie ou encore de tulle. Dans la revue Undress to Kill, la danseuse Bamby Splish-Splash change de tenues au fil de la lumière qui recouvre son corps pourtant nu.

Dans une autre revue appelée Voodoo et interprétée par la danseuse Kika Revolver, une paire de talons signé par Christian Louboutin prend vie dans une chorégraphie électrisante. Mais pas question pour autant de délaisser les classiques du genre, les revues réunissant jusqu’à 9 filles parfaitement synchronisées ou encore le strip-tease de la revue La Crise, dansée par Gloria di Parma, restant le clou du spectacle.

Une soirée hors du temps

Dans ce mythique cabaret de l’avenue George V qui ne comprend qu’environ 200 places, le spectateur passe une soirée hors du temps, animée par une Crazy Entertainer qui s’occupe de mettre l’ambiance. Dans un décor tout de velours rouge, coupe de champagne en main, tout le monde est enveloppé par l’atmosphère intemporel des lieux.

Et pour rendre la soirée encore plus exceptionnelle, des invités suprises font leur entrée au milieu du spectacle pour un show insolite et humoristique. Inattendus et totalement réjouissants, ils distillent davantage encore de «crazy» à ce nouveau spectacle.

UNE SALLE ENTIÈREMENT REPENSÉE

Enfin, le Crazy Horse a été entièrement repensé pour son 70e anniversaire, de la façade à la salle de spectacle. Dans un espace plus intimiste, deux alcôves ont ainsi été créées et le nombre de spectateurs est par conséquent passé de 240 à 220. Avec des banquettes pour quatre, des sièges duos ou encore des places seules «disposées de manière insolite», l’équipe du Crazy souhaitait «fait la part belle au confort du public».

Par ailleurs, un bar qualifié d’«ultra glamour et convivial» et baptisé Polly Underground en hommage à l’une des icônes du Crazy Horse : l’originale Good Girl, a été installé au fond de la salle. Enfin, la façade a été rajeunie, décorée d’une pulpeuse bouche rouge, et l’entrée magnifiée avec un superbe escalier seins !

Crazy Horse, 12 avenue Georges V (8e). Côté prix, il faut compter entre 77 euros par personne (offre « dernière minute ») et 250 euros par personne (avec une bouteille de champagne millésimé, amuse-bouches et caviar)



Source link

Autres articles à lire

Astérix : un nouvel album illustré inédit signé Uderzo et Goscinny en librairie le 21 octobre

adrien

France-Suisse, Mondial de handball 2021 : à quelle heure et sur quelle chaine ?

adrien

Un ours abattu en Ariège, l’Etat va porter plainte

adrien

Le fils du commandant Massoud réclame des armes à Washington

adrien

L’Engagement : un nouveau parti pour soutenir Arnaud Montebourg

adrien

Île-de-France : 90,2% des Franciliens contre la suppression d’une voie de circulation sur le périphérique

adrien