heureux-qui.com
Image default
Fil Info

Covid-19 : confrontée à une «explosion virale», la Corse cherche des soignants volontaires en renfort


Avec 630 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants, la Corse affiche un taux d’incidence en augmentation de 41% par rapport à la semaine dernière. Confrontée à une véritable «explosion virale», l’Île de Beauté appelle «médecins, infirmières et aides-soignantes» à venir renforcer ses hôpitaux.

Cette demande de renfort a été relayée par l’Agence régionale de santé (ARS), qui s’alarme de voir les services de réanimation corses crouler sous les patients.

La directrice de l’instance, Marie-Hélène Lecenne, insiste sur le fait que «tous les indicateurs sont au rouge en terme de circulation virale».

Ces derniers devraient avoir «un effet sur l’hôpital à douze jours», soit «en pleines vacances de Noël».

Une mauvaise nouvelle alors que les soignants de l’Île de Beauté sont déjà soumis à une forte tension. Sur les huit lits de réanimation Covid du centre hospitalier d’Ajaccio, sept sont déjà occupés. C’est pire à Bastia (Haute-Corse), où l’ensemble des quatre places dédiées sont attribuées. D’après l’ARS, les deux établissements ne disposent plus que de quatre lits de réanimation non-Covid chacun.

Sachant, en plus, qu’une «évolution défavorable» est constatée pour les plus de 65 ans face au Covid-19, et que le nombre d’hospitalisations conventionnelles «explose» avec 27 lits occupés sur 27 à Ajaccio et 23 sur 30 à Bastia. Voilà pourquoi l’ARS encourage tous les soignants à venir renforcer les effectifs insulaires, qu’ils soient «salariés, libéraux ou retraités».

En parallèle, des mesures «de déprogrammation générale de toute l’activité chirurgicale» ont été prises «du 15 décembre au 6 janvier», à l’exception des urgences et de la cancérologie. L’objectif, selon Marie-Hélène Lecenne, est «de préparer le système de santé à faire face à une augmentation significative du nombre de patients pendant les vacances».

L’ombre d’Omicron plane sur cette situation déjà difficile. Pour l’heure, ce nouveau variant du Covid-19 n’a pas été détecté en Corse mais «plusieurs tests présentent cette semaine des anomalies». Le signe, selon la directrice de l’ARS, qu’«Omicron va arriver». 





Source link

Autres articles à lire

Covid-19 : les enfants moins contagieux que les adultes, selon des médecins

adrien

Mali : les villages perdus des montagnes d’Hombori Tondo

adrien

Coronavirus : ce qui change avec la fin de l’état d’urgence sanitaire

adrien

Liban : le point un an après l’explosion à Beyrouth

adrien

Le premier mini-robot sans batterie ressemble à scarabée

adrien

La Chronique des Bridgerton, saison 2 : date de sortie, casting, intrigue… Tout ce que l’on sait déjà

adrien